Suivi thérapeutique pharmacologique des anti calcineurines et pharmacocinétique de population chez les transplantés rénaux

DSpace/Manakin Repository

Aide Aide Aide

Nos fils RSS

Toubkal : Le Catalogue National des Thèses et Mémoires

Suivi thérapeutique pharmacologique des anti calcineurines et pharmacocinétique de population chez les transplantés rénaux

Show full item record


Title: Suivi thérapeutique pharmacologique des anti calcineurines et pharmacocinétique de population chez les transplantés rénaux
Author: Rtel Bennani Meriame
Abstract: Le suivi thérapeutique pharmacologique des inhibiteurs de la calcineurine (CNI) est l’un des outils majeurs pour la survie du greffon. Il prend toute son importance pour cette classe de médicaments connue pour sa grande variabilité pharmacocinétique inter et intra individuelle et son fort potentiel d’interactions médicamenteuses et avec la nourriture. Toutefois il est limité car il se base sur une seule concentration et des zones cibles définies chez une population et non pas de manière individuelle. Afin de pallier à ces insuffisances, la pharmacocinétique de population permet une individualisation posologique en tenant compte des co-variables susceptibles d’influencer la pharmacocinétique chez chaque individu. Dans ce cadre-là, nous avons réalisé deux études, une étude rétroprospective longitudinale bi centrique portant sur le suivi thérapeutique visant l’optimisation de la thérapie immunosuppressive chez le transplanté rénal avec un modèle linéaire (lm) maniant le logiciel R et déduit l’analyse de variance (ANOVA) avec un niveau significatif de 5%. et une deuxième basée sur la pharmacocinétique de population pour quantifier l’effet de la nourriture et du gras (huile d’olive) spécialement sur la pharmacocinétique de la ciclosporine en dosant la ciclosporine « à jeun » et avec le « repas ». Nous avons obtenu 1455 dosages de la concentration résiduelle C0 sur une période de 10 ans. Il n’existe pas de relation linéaire entre la concentration des CNI et la dose (r2 = 0.23) ce qui justifie le recours au STP dont l’usage à long terme a prouvé une grande variabilité inter et intra individuelle chez notre population (n=50). L’âge moyen de nos patients était 39, 34 ±14,88 ans [14-67 ans], sexe ratio (M/F=2,1). Les concentrations de ciclosporine et tacrolimus étaient situées dans la zone thérapeutique dans seulement 30% et 25 % respectivement (première période post greffe). L’interaction médicament-genre était très significative pour la ciclosporine (r=0,604) et le tacrolimus (r=0,655) (p<0,05). Les effets secondaires de type esthétiques étaient les plus dominants chez notre population. L’huile d’olive consommée a donné une meilleure explication de la variabilité pharmacocinétique inter-occasion que le repas pris. Cela suggère que le gras pris pourrait être le facteur principal de l’altération PK due au repas pris. Le volume central de distribution V1 a été augmenté de 215% avec la consommation d’huile d’olive. Le taux constant d’élimination (k10) a significativement diminué 14.6% (P = 0.0024) quand le repas a été administré Le suivi thérapeutique réalisé en routine permet une optimisation des concentrations sanguines des CNI. L’usage de la pharmacocinétique de population permet de compléter cette approche par une individualisation de la posologie prenant en compte les caractéristiques propres à chaque patient.
Date: 2021-04-09

Files in this item

Files Size Format View
Document indisponible1.doc 22.52Kb Microsoft Word View/Open

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record

Search DSpace


Advanced Search

Browse

My Account