Abces encéphaliques : expérience du service de neurochirurgie de l'hôpital ibn sina de rabat

Toubkal

Aide Aide Aide

Nos fils RSS

Toubkal : Le Catalogue National des Thèses et Mémoires

Abces encéphaliques : expérience du service de neurochirurgie de l'hôpital ibn sina de rabat

Voir la notice complète de la thèse


Titre: Abces encéphaliques : expérience du service de neurochirurgie de l'hôpital ibn sina de rabat
Auteur: Benkirane, Nada
Résumé: Les abcès encéphaliques sont rares mais graves, leur diagnostic a été facilité par l’utilisation de la TDM puis de l’IRM et leur pronostic s’est de ce fait amélioré. Notre étude a porté sur 82 cas d’abcès encéphaliques traités dans le service de Neurochirurgie à l’Hôpital Ibn Sina entre Janvier 1996 et Décembre 2009. L’âge moyen de nos patients était de 28 ±14,34 ans avec une prédominance masculine (69,50%). La porte d’entrée ORL était la plus représentée (45,12%). Le diagnostic était posé après un délai moyen de 15,5j souvent devant un syndrome d’HTIC (86,58%), un déficit neurologique (80,5%) ou une fièvre (78,05%). Sur la TDM d’admission, 87,80% des abcès avaient un aspect typique. Ils étaient uniques dans 74,39% des cas avec une localisation temporale fréquente. Sur le plan bactériologique, Proteus spp était le germe le plus souvent isolé. 97,6% des patients de notre série ont bénéficié d’un traitement médical et chirurgical. La trépano-ponction première représentait la technique chirurgicale la plus souvent indiquée (51,25%). Après traitement, nos patients ont été suivis pendant des durées variables sur le plan clinique et para-clinique (TDM). La meilleure évolution a été notée chez les patients entre 20 e 40 ans. Ceci rejoint les données de la littérature considérant le jeune âge comme un facteur de bon pronostic. L’évolution a été par ailleurs défavorable chez les patients se présentant avec des troubles de conscience tel que cela a été rapporté dans de nombreuses séries. Dans le court et le moyen terme, les meilleurs résultats cliniques ont été notés chez les patients traités par excision première. Dans le long terme, ce sont traités par ponction puis exérèse qui ont montré la meilleure évolution. Enfin, sur les clichés scanographiques de contrôle, l’œdème persistant au court terme régreesse dans le moyen et long terme où la plupart des clichés se normalisent. Cependant, pour cette dernière catégorie, aucune conclusion ne peut être retenue en raison du nombre important de patients perdus de vue quelques mois après le traitement.
Date: 2010

Fichiers dans ce document

Fichiers Taille Format Voir

Il n'ya pas de fichiers associés à cette thèse.

Cette thèse figure dans la collection suivante

Voir la notice complète de la thèse

Recherche Toubkal


Recherche Avancée

Parcourir

Mon compte