Les abcès secondaires du psoas à propos de vingt cas

Toubkal

Aide Aide Aide

Nos fils RSS

Toubkal : Le Catalogue National des Thèses et Mémoires

Les abcès secondaires du psoas à propos de vingt cas

Voir la notice complète de la thèse


Titre: Les abcès secondaires du psoas à propos de vingt cas
Auteur: El Khachine, Youness
Résumé: But : L’abcès secondaire du psoas est une pathologie rare qui pose des problèmes diagnostic clinique et étiologique. Le but de notre travail est de rapporter les particularités de cette pathologie tout en insistant sur l’apport de l’imagerie dans la démarche diagnostique et thérapeutique. Matériels et méthodes : nous rapportons une étude rétrospective concernant vingt cas colligés au service de chirurgie viscérale de l’Hôpital Militaire d’Instruction Mohammed V durant une période de huit ans du Janvier 2001 au Décembre 2008. Cette étude a été faite sur dossiers cliniques, comptes rendu opératoires, les données de la radiologie, la bactériologie et l’anatomopathologie. Résultats : L’âge moyen est de 43 ans (extrêmes : 14-78). Il existe une nette prédominance masculine avec un sexe Ratio de 2,33. Trois patients sont diabétiques et trois autres sont suivis pour la maladie de Crohn. Le côté droit était le plus atteint (65%). Les principales manifestations cliniques étaient : une douleur abdominopelvienne (90%), une fièvre (60%) et un psoïtis (40%). La majorité des patients avaient un syndrome inflammatoire biologique avec une hyperleucocytose dans 16 cas. Tout les patients ont été exploré par le tandem échographie et scanner. Les germes les plus fréquemment isolés étaient les Bacilles gram négatifs (45%). Les étiologies les plus fréquentes étaient la maladie du Crohn (50%), l’appendicite (15%), les tumeurs du colon (10%), la spondylodiscite tuberculeuse (10%). Le traitement a comporté une antibiothérapie systématique associée à un drainage de l’abcès dans tous les cas, réalisé par voie chirurgicale dans 13 cas dont trois après échec du drainage percutané. L’évolution était favorable dans 17 cas. Un patient a présenté des récidives et deux sont décédés après drainage chirurgical. Conclusion : L’abcès du psoas est une pathologie peu fréquente. Le diagnostic clinique précis et la prise en charge thérapeutique ont bénéficié des progrès de l’imagerie. Malgré le caractère secondaire de ces abcès, le drainage percutané garde sa place en participant à la guérison et à l’amélioration du pronostic.
Date: 2009

Fichiers dans ce document

Fichiers Taille Format Voir
Document indisponible1.doc 22.01Kb Microsoft Word Voir/Ouvrir

Cette thèse figure dans la collection suivante

Voir la notice complète de la thèse

Recherche Toubkal


Recherche Avancée

Parcourir

Mon compte