Substances antibactériennes et antifongiques isolées à partir des éponges marines du littoral Atlantique marocain ( Région d'El Jadida ) : Criblage, purification et caractérisation

Toubkal

Aide Aide Aide

Nos fils RSS

Toubkal : Le Catalogue National des Thèses et Mémoires

Substances antibactériennes et antifongiques isolées à partir des éponges marines du littoral Atlantique marocain ( Région d'El Jadida ) : Criblage, purification et caractérisation

Voir la notice complète de la thèse


Titre: Substances antibactériennes et antifongiques isolées à partir des éponges marines du littoral Atlantique marocain ( Région d'El Jadida ) : Criblage, purification et caractérisation
Auteur: Rifai, Saida
Résumé: Objectifs : Rechercher des substances antifongiques et antitumorales à partir d’éponges marines collectées sur la cote Atlantique du Maroc de la Région d’El Jadida, puis les purifier et déterminer leur structure moléculaire. Matériels et méthodes : Après identification des éponges marines collectées, leurs extraits organiques ont été testés pour leur activité antimicrobienne contre quatre souches bactériennes et cinq souches de champignons en utilisant la méthode des disques. Les extraits actifs sont purifiés par différentes techniques chromatographiques actifs et l’homogénéité des substances actives est contrôlée par chromatographie sur couche mince. Leur structure moléculaire est élucidée par les méthodes spectroscopiques notamment la spectroscopie de masse et la résonnance magnétiques nucléaire (RMN). La concentration minimale inhibitrice (CMI 90) des produits actifs a été déterminée en utilisant la méthode de microdilution en milieu liquide et en utilisant deux milieux tests : casitone et YMA. Résultats : Le screening a révélé que toutes les éponges collectées inhibent la croissance d’au moins une souche teste, 50% présentent une activité antibactérienne et 20% seulement possèdent une activité antifongique. Parmi ces éponges, deux identifiées comme Hippospongia communis et Ircinia variabilis avaient une intéressante activité antifongique puisqu’elles inhibaient la croissance de Candila tropicalis R2 (souche résistante à l’amphotéricine B et à la nystatine). A partir de l’éponge Hippospongia communis le produit (-)-Untenospongin B est isolé ; ce produit montre une activité antifongique vis-à-vis de toutes les espèces de champignons filamenteux testées (Aspergillus fumigatus niger) et les dermatophytes (Arthroderma simii et Trichphyton rubrum). La CMI 90 varie de 0,15 à 16%g/ml selon le milieu test utilisé. La deuxième éponge Ircinia variabilis produit un furanosesterpène, Fasciculatin doué d’une activité antifongique avec des CMI 90 variant de 2 à 32%g/ml. Fasciculatin possède également une activité antitumorale modéré contre des lignées de cellules humaines tumorales et ne possède aucune activité de la prolifération cellulaire des lymphocytes humains. Conclusion : Le criblage des éponges marines, a permis d’isoler deux substances antifongiques, (-)-Untenospongin B et Fasciculation, produites par Hippospongia communis et Ircinia varianilis respectivement.
Date: 2006-11-22

Fichiers dans ce document

Fichiers Taille Format Voir

Il n'ya pas de fichiers associés à cette thèse.

Cette thèse figure dans la collection suivante

Voir la notice complète de la thèse

Recherche Toubkal


Recherche Avancée

Parcourir

Mon compte