Les tumeurs du glomus jugulaire et tympanique

Toubkal

Aide Aide Aide

Nos fils RSS

Toubkal : Le Catalogue National des Thèses et Mémoires

Les tumeurs du glomus jugulaire et tympanique

Voir la notice complète de la thèse


Titre: Les tumeurs du glomus jugulaire et tympanique
Auteur: Boutabia, Souâd
Résumé: Les paragangliomes tympano-jugulaires sont des tumeurs rares souvent bénignes, développées au niveau de l’oreille moyenne soit au niveau de l’os temporal. Le but de ce travail est de rapporter 8cas de paragangliomes tympano-jugulaires en insistant sur l’aspect épidémiologique, les difficultés diagnostiques et thérapeutiques. Six cas ont été colligés dans le service d’ORL de l’hôpital 20 Août de Casablanca et 2 cas dans le service de neurochirurgie du CHU Ibn ROCHD sur une période allant de 1989 à 2005. Les données cliniques, para-cliniques, thérapeutiques et évolutives ont été recensées à partir des dossiers des malades. L’âge moyen des malades était de 46,1ans, il s’agissait de 7 femmes (soit 87,5% des cas) et 1 homme, présentant une symptomatologie chronique faite essentiellement d’acouphènes pulsatiles (75%), hypoacousie (87,5%) et d’atteinte des paires crâniennes (37,5%). La TDM a objectivé un PG tympanique dans 2 cas (25%), un PG jugulaire dans 3 cas (37,5%), un choléstéatome associé dans 2 cas(25%) et un PG tympano-jugulaire dans un cas (12,5%). L’IRM n’été réalisée que chez 3 patients (37,5%), elle a objectivé un PG jugulaire dans 2 cas et un PG tumpano-jugulaire avec extension intra-crânienne dans un cas. L’angiographie a été réalisée chez3 patients (37,5%) et a montré un blush tumoral au niveau du TDP s’étendant sur le trajet de la VJI. Le traitement de base a été représenté par la chirurgie dans 7 cas, précédée d’une embolisation dans 2 seulement cas et par radiothérapie précédée d’embolisation dans un cas. L’étude anatomopathologique était le seul examen de confirmation du diagnostic de PG. Les suites post-opératoires ont été marquées par une paralysie faciale dans 2 cas (25%), la nécrose du pavillon de l’oreille dans un cas (62,5%) et étaient simples dans le reste des cas. La récidive a été rencontrée dans un seul cas.
Date: 2006

Fichiers dans ce document

Fichiers Taille Format Voir

Il n'ya pas de fichiers associés à cette thèse.

Cette thèse figure dans la collection suivante

Voir la notice complète de la thèse

Recherche Toubkal


Recherche Avancée

Parcourir

Mon compte