Identification des réseaux de gènes qui interviennent dans le phénotype myocardiale lie au CD36 " Analyse d'expression des gènes de trois modèles des souris "

Toubkal

Aide Aide Aide

Nos fils RSS

Toubkal : Le Catalogue National des Thèses et Mémoires

Identification des réseaux de gènes qui interviennent dans le phénotype myocardiale lie au CD36 " Analyse d'expression des gènes de trois modèles des souris "

Voir la notice complète de la thèse


Titre: Identification des réseaux de gènes qui interviennent dans le phénotype myocardiale lie au CD36 " Analyse d'expression des gènes de trois modèles des souris "
Auteur: Sabaouni Imane
Résumé: Le gène CD36 code pour une protéine membranaire multiligand qui facilite le transport des acides gras à longues chaînes (AGLC) dans les tissus musculaires et fixe la thrombospondine sur les membranes des cellules endothéliales. Les études au laboratoire utilisant le souris CD36-Knockout (KO) ont démontré que l’absence totale d’expression de la protéine CD36 impact la fonction cardiaque ainsi que la sensibilité à l'insuline dans les muscles squelettiques. Les coeurs de ces souris CD36-KO montrent, entre autres, des signes de cardiomyopathie avec une utilisation accrue de glucose au lieu des AGLC. Dans l’une des études décrite dans ce manuscrit de thèse, nous avons pu corrigés ces dysfonctionnements en générant un modèle animal ; CD36-GR, où l'expression du gène CD36 a été rétablie dans les coeurs et des muscles des souris KO. Dans une deuxième partie et afin d’identifier les réseaux de gènes impliqués dans l’hypertrophie cardiaque observée chez les souris KO en absence du gène CD36, une analyse globale d'expression des gènes en utilisant la technologie des puces à ADN a été réalisée. Nos résultats ont permis d’établir que l’absence d’expression du gène CD36 conduit à une régulation d'expression de trois groupes de gènes : ceux impliqués dans le métabolisme des AGLC, ceux inhibant l'angiogenèse et enfin des gènes de la restructuration cellulaire. Ces résultats semblent être cohérents avec les rôles joués par la protéine CD36 dans les cellules cardiaque et endothéliales. Dans un troisième article et basée sur l’analyse des ARN et des réseaux des gènes et des protéines, cette étude a permit d’établir un répertoire de gènes exprimés au cours du développement de la myocardiopathie et d’identifier les gènes potentiellement impliqués. En conclusion, ces travaux de thèse ont permit de caractériser les mécanismes de développement de la myocardiopathie liée à la protéine CD36 et de concevoir des stratégies thérapeutiques aux anomalies cardiaques liées à l’absence d’expression du gène CD36.
Date: 2017-07-19

Fichiers dans ce document

Fichiers Taille Format Voir
THESE_ SABAOUNI.pdf 13.93Mb PDF Voir/Ouvrir or Preview

Cette thèse figure dans la collection suivante

Voir la notice complète de la thèse

Recherche Toubkal


Recherche Avancée

Parcourir

Mon compte