les renouvellement urbain de la zone de l'embouchure du bouregreg

Toubkal

Aide Aide Aide

Nos fils RSS

Toubkal : Le Catalogue National des Thèses et Mémoires

les renouvellement urbain de la zone de l'embouchure du bouregreg

Voir la notice complète de la thèse


Titre: les renouvellement urbain de la zone de l'embouchure du bouregreg
Auteur: Benabdallah, Nawal
Résumé: Le renouvellement urbain de la vallée du Bouregreg a débuté en 2006, grâce à deux facteurs principaux, à savoir une forte volonté politique (Initiative Royale) et l’adoption de nouveaux outils de gestion. Ce projet urbain en front d’eau, s’inscrit dans une zone déjà urbanisée, incluant des tissus urbains en manque de réhabilitations et de restructurations économique et sociale. L’évaluation diagnostique du renouvellement de la zone de l’embouchure a été structurée à partir d’un certain nombre de critères jugés importants, définis au moyen d’une recherche bibliographique et d’une analyse des discours de l’AAVB. Cette évaluation diagnostique réalisée à travers une analyse du paysage urbain et des enquêtes menées auprès des usagers de la zone et des populations concernées, s’est articulée autour de quatre volets. La place des patrimoines naturel et historique dans l’aménagement a été déterminée à travers l’analyse des actions menées en faveur de leur intégration, leur préservation, leur protection, ainsi que leur valorisation. Le volet social a été abordé au regard de l’analyse des efforts déployés, en vue d’assurer équité sociale, mixité sociale et participation citoyenne au niveau de la zone de cohérence territoriale. Comme base d’évaluation du volet urbain, quatre critères ont été fixés pour l’analyse de la qualité urbaine des aménagements, à savoir la qualité des usages des espaces publics, la qualité urbaine des espaces ouverts, la végétalisation de l’aménagement et la qualité des déplacements. L’analyse de l’efficacité économique de l’aménagement s’est, quant à elle, basée sur deux principaux critères représentés par l’efficience de la mixité urbaine et l’attractivité des aménagements. Les résultats de ce diagnostic montrent que les changements urbains opérés dans le cadre d’un urbanisme de projet sur une période s’étalant sur neuf ans, ont incontestablement changé l’image de la zone, mais la démarche-projet adoptée n’a pas répondu à tous les défis incontournables de développement durable sur les plans urbain, social et économique. Cette production urbaine nécessite l’implication de tous les acteurs (aménageurs, gestionnaires, riverains, usagers, partenaires privés, les autres départements ministériels, etc.), à différentes phases du projet. Il ressort que la condition même de la réussite d’un projet urbain dépend des actions mises en œuvre pour la concrétisation de toutes les formes de partenariats, dont le partenariat institutionnalisé (banques, ministères, etc.), les partenariats avec les citoyens à titre consultatif, participatif, etc. et les partenariats régulés. Parmi ces partenariats régulés figurent le partenariat impulsé entre les acteurs du renouvellement urbain et le partenariat incitatif avec le privé, notamment par le biais d’établissement d’une charte de développement du projet urbain. Ce cas d’aménagement montre que, le recours à la géographie urbaine pur l’évaluation des projets urbains est nécessaire pour comprendre la pertinence des démarche-projets adoptées et des pratiques actuelles, et pour repenser la manière d’aborder le projet urbain.
Date: 2016

Fichiers dans ce document

Fichiers Taille Format Voir

Il n'ya pas de fichiers associés à cette thèse.

Cette thèse figure dans la collection suivante

Voir la notice complète de la thèse

Recherche Toubkal


Recherche Avancée

Parcourir

Mon compte