La réserve de biosphère de l'arganerie : Conservation de la biodiversité et de la géodiversité par l'écotourisme

Toubkal

Aide Aide Aide

Nos fils RSS

Toubkal : Le Catalogue National des Thèses et Mémoires

La réserve de biosphère de l'arganerie : Conservation de la biodiversité et de la géodiversité par l'écotourisme

Voir la notice complète de la thèse


Titre: La réserve de biosphère de l'arganerie : Conservation de la biodiversité et de la géodiversité par l'écotourisme
Auteur: Aboutayeb Hassan
Résumé: biais de l’écotourisme. Elle s’oriente plus particulièrement sur le cas des aires protégées et notamment la Réserve de Biosphère de l’Arganeraie (RBA). Cette Réserve de biosphère, patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1998, offre des ressources d’exception au niveau biogéographique et socioculturel lui permettant de devenir une destination de tourisme durable et d’écotourisme. Dans un premier temps, le cadre conceptuel proposé permet d’asseoir les bases de la vision de la nature et les moyens de conservation inhérents à travers une approche spatio-temporelle. Par la suite, les aires protégées en tant qu’outil de protection de la nature sont analysées à travers le cas empirique des réserves de biosphère. La thèse explore, par la suite, la dimension écotouristique du territoire de la RBA à travers une analyse des ressources naturelles notamment celle liées à la biodiversité et à la géodiversité. Cela va permettre de positionner l’écotourisme comme fondement à un modèle de développement. Cette recherche soulève donc la question du tourisme implémenté comme outil de développement territorial par le biais d’une analyse SWOT. De cette matrice conjuguée aux enquêtes menées sur le terrain, des constats peuvent être dégagés. Une lecture critique de l’état situationnel du tourisme met en avant les contraintes qui compromettent le développement du territoire. Cela est dû à un manque de gouvernance, une dégradation croissante des ressources naturelles, une implication limitée des acteurs locaux notamment les communautés autochtones, une atomisation de l’offre… Pourtant, les opportunités et les avantages comparatifs de la région d’un point de vue touristique sont nombreux et pourraient être valorisés. Partant de ces postulats, le coeur de la réflexion est donc de délimiter des territoires écotouristiques prioritaires et de proposer des lignes directrices pour la planification stratégique du tourisme dans la RBA. Ces axes mettent en évidence la nécessité impérieuse de la mise en protection rigoureuse de l’environnement tout en offrant une qualité de vie aux locaux et une satisfaction des allochtones.
Date: 2014-11-22

Fichiers dans ce document

Fichiers Taille Format Voir
THESE_ ABOUTAYEB.pdf 79.53Mb PDF Voir/Ouvrir or Preview

Cette thèse figure dans la collection suivante

Voir la notice complète de la thèse

Recherche Toubkal


Recherche Avancée

Parcourir

Mon compte