Manifestations ophtalmologiques de l’onchocercose chez la population riveraine de la cite d’Inga en république démocratique du Congo

Toubkal

Aide Aide Aide

Nos fils RSS

Toubkal : Le Catalogue National des Thèses et Mémoires

Manifestations ophtalmologiques de l’onchocercose chez la population riveraine de la cite d’Inga en république démocratique du Congo

Voir la notice complète de la thèse


Titre: Manifestations ophtalmologiques de l’onchocercose chez la population riveraine de la cite d’Inga en république démocratique du Congo
Auteur: Kapoli Wetshi, Alphonse
Résumé: INTRODUCTION L’onchocercose constitue la deuxième cause de cécité infectieuse dans le monde après le trachome. Maladie parasitaire due à un nématode spécifique de l’homme, Onchocerca volvulus, elle est transmise par la femelle de la mouche simulie dans les lieux proches des cours d’eau rapide. Cette affection est grave par ses complications oculaires qui lui ont valu le nom de cécité de rivière. L’Organisation Mondiale de la Santé estime que 120 millions d’individus sont exposés à l’onchocercose et environ 18 millions de personnes sont infestées dont plus de 99% vivent en Afrique intertropicale. Parmi eux ,350 milles sont aveugles. Objectif général -Contribuer à une meilleure connaissance des lésions ophtalmologiques de l’onchocercose. -Décrire les types de lésions ophtalmologiques chez les patients atteints d’onchocercose dans la cité d’INGA RESULTAT Notre série comprend 58 personnes, ayant bénéficié d’un examen clinique complet et une biopsie ex-sanguine permettant de confirmer le diagnostic d’onchocercose. La fréquence de notre étude est 58 %. L’âge moyen de nos patients était de 39, 12 ± 15,71 ans. Nous avons noté une prédominance masculine avec un sexe ratio de 2, 62. Les personnes exerçant le métier de la pêche sont les plus touchés par l’onchocercose, soit 44, 85 %. 27 sur patients sur 58 patients, soit 46.55% bénéficie un traitement des masses par Ivermectine . La durée de vie des patients dans la cité d’Inga était de 24, 71 ± 9,5 ans. Les manifestations cliniques de l’onchocercose étaient réparties de la manière suivante : syndrome cutané 89,6 %, syndrome nodulaire 77,6% , syndrome lymphatique 1,72% , syndrome neurologique 22,4% , syndrome oculaire 67,2%. CONCLUSION La cité d’Inga est un foyer endémique connu pour l’onchocercose (Prévalence 58%), les manifestations ophtalmologiques sont fréquentes à la cité d’Inga (67, 2. %, 13, 7 % d’aveugles). Le traitement des masses par Ivermectine reste le seul moyen de prévenir les complications ophtalmologiques de l’onchocercose, d’où l’intérêt d’une bonne sensibilisation pour que la population vivant dans les régions endémiques soit consciente.
Date: 2017

Fichiers dans ce document

Fichiers Taille Format Voir
THESE_KAPOLI WETSHI.pdf 11.29Mb PDF Voir/Ouvrir or Preview

Cette thèse figure dans la collection suivante

Voir la notice complète de la thèse

Recherche Toubkal


Recherche Avancée

Parcourir

Mon compte