Les lithiases urinaires : Contributions analytiques, épidémiologiques et thérapeutiques.

Toubkal

Aide Aide Aide

Nos fils RSS

Toubkal : Le Catalogue National des Thèses et Mémoires

Les lithiases urinaires : Contributions analytiques, épidémiologiques et thérapeutiques.

Voir la notice complète de la thèse


Titre: Les lithiases urinaires : Contributions analytiques, épidémiologiques et thérapeutiques.
Auteur: Bouatia, Mustapha
Résumé: L’objectif principal de cette recherche est de contribuer à l’étude de la lithiase urinaire au Maroc par la détermination de la composition chimique des calculs urinaires d’une série collectée principalement des hôpitaux de CHIS Rabat-Salé et de la région de Guelmim. Nous avons réalisé une analyse morpho-constitutionnelle et cristalline par IRTF de 828 calculs collectés. L’enquête épidémiologique a mis en évidence une prédominance de la lithiase masculine (H/F=2.03) et des calculs du haut appareil urinaire à 62,9%. L’analyse morphologique des calculs fait apparaitre que l’hyperoxalurie est la principale cause de la lithiase. L’analyse par spectrophotométrie infrarouge à transformée de fourrier (IRTF) nous a permis de constater une prédominance de l’oxalate de calcium (66,6%) par rapport aux autres constituants lithiasiques. La comparaison de notre série avec d’autres séries analysées dans le monde a permis de classer la lithiase de ces régions en situation intermédiaire entre les pays industrialisés et les pays en développement. Dans l’étude de la distribution des éléments traces dans 21 calculs de composition bien définie par ICP AES, huit éléments ont été analysés, les plus abondants étant Zn et Sr, le Zn représentait 42% de la teneur en éléments traces. Les autres métaux lourds sont Fe, Cu, Al, Pb, Mg et le Se. Le Zn et Sr ont été pratiquement confinés à des calculs calciques, alors que des traces ont été trouvées dans l'acide urique et dans la cystine. Les teneurs en plomb sont élevées par rapport aux pays industrialisés. Ainsi, la lithiase urinaire constitue un véritable problème de santé publique, d’où la réflexion d’étudier de nouvelles substances antilithiasiques dans le but de rechercher un médicament pour la prévention de cette maladie ou sa récidive. Nous avons étudié l'effet de l’acide acétylsalicylique sur la nucléation des cristaux d'oxalate de calcium par turbidimétrie à 620 ηm. Pour mener cette étude, nous avons conçu localement un modèle expérimental permettant de travailler avec des faibles quantités d’échantillon. La cristallisation d’oxalate de calcium est confirmée par microscope à polarisation. En présence de l'aspirine à faible concentration (0,834 mM), seul le taux d'agrégation des cristaux d’oxalate de calcium diminue. Mais lorsque la concentration de l'aspirine dépasse 1,66 mM, le temps maximal (tmax) augmente et les pentes de la croissance et d’agrégation du cristal d'oxalate de calcium diminuent ce qui est en faveur d’une élimination des cristaux dans les urines avant de s’agglomérer en calcul. L’inhibition de la nucléation était de 97,42% et l'agrégation des cristaux a été inhibée d'environ 81,57%.
Date: 2015

Fichiers dans ce document

Fichiers Taille Format Voir
THESE_BOUATIA.pdf 4.015Mb PDF Voir/Ouvrir or Preview

Cette thèse figure dans la collection suivante

Voir la notice complète de la thèse

Recherche Toubkal


Recherche Avancée

Parcourir

Mon compte