Traçabilité de la composition de modèles : une approche à base d’aspects et des transformations de graphes.

Toubkal

Aide Aide Aide

Nos fils RSS

Toubkal : Le Catalogue National des Thèses et Mémoires

Traçabilité de la composition de modèles : une approche à base d’aspects et des transformations de graphes.

Voir la notice complète de la thèse


Titre: Traçabilité de la composition de modèles : une approche à base d’aspects et des transformations de graphes.
Auteur: Laghouaouta, Youness
Résumé: Un système logiciel est souvent plus complexe pour être décrit par un seul modèle. Reconnaissant ceci, la communauté de l‟Ingénierie Dirigée par les Modèles (IDM) propose des supports à la multi-modélisation pour permettre la description d‟un système selon différents points de vue. Dans ce contexte, la composition de modèles est devenue une opération d‟une importance majeure vu que la combinaison des représentations partielles est inévitable. La validation des sous-modèles, leur synchronisation, et la compréhension des interrelations existantes entre eux en sont des problématiques auxquelles les opérateurs de composition apportent des réponses. Toutefois, l‟expression de tels opérateurs est par nature une tâche difficile, et nous partons de l‟idée que la pratique de traçabilité constitue un facteur clé pour maitriser la complexité inhérente. Néanmoins, au travers une étude de la littérature, nous n‟avons pas repéré des supports de traçabilité spécifiques à la composition de modèles. Cette dernière est restée dans l‟ombre de la transformation bien qu‟elles spécifient deux opérations différentes de gestion de modèles. Dans ce travail, nous proposons une approche de traçabilité dédiée à la composition de modèles. Tenant compte de ses intérêts propres et de ses spécificités d‟expression et d‟exécution, notre objectif vise à permettre la production de l‟information de traçabilité exacte, expressive et fortement réutilisable. Le principe est de modifier la spécification de composition primaire en une version permettant de produire, en plus du modèle composé attendu, un modèle de traces. Dans le but de proposer un support automatique et portable réduisant au maximum l‟intervention du développeur, la préoccupation de génération de cette sortie supplémentaire est encapsulée dans un aspect traçabilité que nous implémentons par un ensemble de transformations de graphes. Quant à la structuration de l‟information de traçabilité, elle repose sur un métamodèle générique qui définit les types de relations à capturer pour un scenario de composition. Notre approche est implémentée en un plugin Eclipse, baptisé : ComposeTracer. Outre la génération des modèles de traces, l‟outil support permet de hausser la lisibilité de ces derniers en les visualisant sous forme de graphes, ainsi que d‟en extraire des modèles réduits comportant exclusivement de l‟information intéressante du point de vue de l‟utilisateur. Par ailleurs, des scenarii de composition des modèles SIG (Softgoal Interdependency Graph) sont sélectionnés pour valider notre approche. Les modèles de traces correspondants ont servi à évaluer la pertinence des traces obtenues et à illustrer des exploitations possibles.
Date: 2016

Fichiers dans ce document

Fichiers Taille Format Voir

Il n'ya pas de fichiers associés à cette thèse.

Cette thèse figure dans la collection suivante

Voir la notice complète de la thèse

Recherche Toubkal


Recherche Avancée

Parcourir

Mon compte