Autoépuration physico-chimique de l'oued Sebou & apllication des techniques d'analyses multiélémentaires pour l'évaluation des teneurs en métaux lourds dans les sédiments, les sols et les végétaux au moyen Sebou

Toubkal

Aide Aide Aide

Nos fils RSS

Toubkal : Le Catalogue National des Thèses et Mémoires

Autoépuration physico-chimique de l'oued Sebou & apllication des techniques d'analyses multiélémentaires pour l'évaluation des teneurs en métaux lourds dans les sédiments, les sols et les végétaux au moyen Sebou

Voir la notice complète de la thèse


Titre: Autoépuration physico-chimique de l'oued Sebou & apllication des techniques d'analyses multiélémentaires pour l'évaluation des teneurs en métaux lourds dans les sédiments, les sols et les végétaux au moyen Sebou
Auteur: Amri, Nabil
Résumé: Cette thèse est consacrée, dans un premier temps, à l’étude comparative des deux techniques multi-élémentaires WD-XRF et ICP-OES à travers laquelle, on a pu conclure que la spectroscopie WD-XRF est la technique la plus appropriée pour la détermination des teneurs en éléments majeurs. Pourtant, l’absence quasi-totale des effets de matrice et les limites de détection atteintes par la spectrométrie ICP-OES font d’elle une technique de choix pour une meilleure évaluation des teneurs en éléments traces. Dans un second lieu, nous nous sommes intéressées à l’étude de la caractérisation physico-chimique des eaux usées de oued Fès et leur impact sur la dégradation de la qualité des eaux du moyen Sebou, ainsi qu’à l’évaluation du degré de la contamination métallique des échantillons de sédiments, sols et végétaux ; en aval de la confluence oued Fès- oued Sebou, moyennant WD-XRF, ICP-OES et AAS. En aval de la confluence avec oued Fès, oued Sebou subit une forte dégradation. Au niveau des eaux, les différents paramètres indicateurs de pollution subissent une forte augmentation. En plus de la détérioration de la qualité physico-chimique des eaux, les sédiments de oued Sebou reflètent bien le degré de pollution de l’oued. Les éléments majeurs et traces métalliques détectés tels que Al, Fe, Mn, Ca, Cr, Pb, Cu, Zn, Cd,… se trouvent accumulés à des degrés divers dans les différents compartiments étudiés. Dans les sols irrigués avec les eaux usées brutes de oued Fès et celles de oued Sebou après la confluence, les éléments toxiques et les métaux lourds montrent des concentrations importantes. Une contamination plus forte a été constatée surtout en Cu, Pb, Cd, Zn, Fe, AL, aux sites S1, S2, S3, S4 et le Cr aux sites S3 et S4. L’étude numérique de l’effet du processus de la sorption sur le taux de la biodégradation dans un milieu poreux saturé, nous a conduit à adopter le modèle à deux compartiments qui décrit bien la restauration biologique du contaminant gouvernée par la désorption. En effet, le sol joue un rôle d’un réservoir de ces éléments dans ses différentes phases. Certaines de ces métaux, une fois incorporés dans les sols peuvent être absorbés par la végétation et par suite transférés à la chaîne alimentaire. L’analyse des différentes plantes montre que l’accumulation d’un métal dépend de la nature du végétal et de la biodisponibilité de ce métal dans le sol. En plus du risque toxicologique que constitue la consommation de ces plantes, elles peuvent êtres considérées comme des espèces utiles pour la décontamination des sols.
Date: 2006-12-27

Fichiers dans ce document

Fichiers Taille Format Voir

Il n'ya pas de fichiers associés à cette thèse.

Cette thèse figure dans la collection suivante

Voir la notice complète de la thèse

Recherche Toubkal


Recherche Avancée

Parcourir

Mon compte